Les scolioses paralytiques

Les scolioses paralytiques

Les scolioses paralytiques ou neuromusculaires :

Sont des scolioses secondaires à une maladie neuromusculaire.
quelle que soit la lésion neurologique initiale, elle se répercute sur le muscle squelettique.
C'est son dysfonctionnement qui est à l'origine de la déformation rachidienne.


Les étiologies sont nombreuses mais on peut les diviser en deux grands groupes :

  • Scoliose neuropathique : poliomyélite, myéloméningocèle,atrophie spinale, syringomyélie, dégénérescence spinocérébelleuse, paralysie cérébrale, ...
  • Scoliose myopathique : dystrophie musculaire, arthrogrypose, hypotonie congénitale, ...



                                                                                                                                             Retour